Bel-Ami, un héros.

81jaTmw-khL._SL1385_Tout d’abord, que serai un héros selon nous ?
Un héros, est un bel homme courageux, humble, protecteur, tolérant. A la fois ordinaire, qui prend des décisions difficiles, et qui est prêt à se sacrifier.
C’est aussi quelqu’un d’impartial, d’engagé, de droit et de téméraire.
Mais cette description peut-elle s’appliquer à Bel-Ami ?
Dans un registre épique, Maupassant écrit la biographie de son héros.
Il est donc le personnage principal du roman.
Dès le début du roman, Maupassant glorifie Georges Duroy (dit Bel-Ami).
En effet, Duroy avec son physique avantageux, « portait beau par nature ». Il concentre toute l’histoire sur lui seul.
Puis très vite, il se fait une place dans la société en entrant à La Vie française dès la première partie du roman.
Pourtant destiné à être un ouvrier miséreux; « on était au 28 juin, et il lui restait juste en poche trois francs quarante pour finir le mois. Cela représentait deux diners sans déjeuners, ou deux dejeuners sans diners au choix. » Il fait preuve de passion et de détermination pour y arriver, car ce n’était qu’un « ancien sous-officier ».
Cependant tout l’oppose aux héros courageux et serviables.
De caractère prétentieux, hautain et sûr de lui, il use des femmes: « Toutes les femmes sont des filles, il faut s’en servir et ne rien leur donner de soi »; et de l’argent pour arriver à ses fins.
Ainsi personnage diabolique, rusé et stratégique, il repousse toute compassion du lecteur: « Il jura. Ah bien! je vais la recevoir après-demain! Elle en passera un joli quart d’heure! » en parlant de Clotilde car elle lui avait fait l’aumône, ou bien: « Qui est-ce qui vous permet de parler? Filez ou je vous fais arreter. »; en parlant à Rachel, la courtisane qu’il avait convoité quelques jours auparavant.
Heureusement, certains actes de bravoures prouvent qu’il en est un.
Lorsqu’il accepte le duel lancé par Louis Langremont ou encore qu’il reste fidèle et loyal envers son ami Forestier lorsque ce dernier va mourir.
Certes il l’a fait par intérêt pour gagner le cœur de Madeleine, la femme de son ami.
Mais cela prouve aussi un courage et une témérité du héros à affronter des situations délicates et à en tirer à son avantage.
Sa position d’ancien soldat, d’ancien hussard suggère aussi, qu’il a pu sauver des vies, et qu’il s’est battu.
Tout au long du roman, il n’aimera réellement qu’une seule femme, mais il y renoncera pour atteindre son objectif premier, qui est de gravir les marches de la société.
Ainsi, malgré son égoïsme, il prouve une fois de plus qu’il est un héros en étant pas lache et en étant prêt à se sacrifier.
Mais tout bon héros à une faiblesse, et sa plus grande crainte est sa misère, son ancienne misère: »le coeur battant , l’esprit anxieux, harcelé surtout par la crainte d’etre ridicule. »
Enfin, on peut dire que Bel-Ami est un héros représentatif du XIX ème siècle.

Publié dans : Non classé |le 27 février, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

les poèmes de Suzon |
atout voyance |
Clausd |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal De Lecture Othello
| Une Cerise à la Mer
| Tribulations et autres non-...